Offrez-leur l’impossible pour Noël !

Chers amis,

Savez-vous ce qui se cache derrière les murs de nos écoles ? Pouvez-vous imaginer les drames vécus par nos élèves en blouse bleue ?

Yussef, assis au troisième rang de la classe de notre centre éducatif de Syrie, a besoin d’une greffe de moelle osseuse de toute urgence pour être sauvé.

Bianca, en train de composer un puzzle dans notre ludothèque de Bogota, est battue chaque soir par son père dans leur baraquement de tôles de son bidonville colombien.

Kanlaya, cinquième de sa classe, dort pourtant dans les rues de Pakse, au Laos, depuis qu’elle est orpheline de ses deux parents.

D’Adam, nous savons que son retard scolaire peine à être rattrapé. Sur les routes de l’exode, cet adolescent a perdu son jeune frère mort d’épuisement. Il est muet, incapable de décrire l’horreur de sa vie sous l’État Islamique en Irak.

À chaque fois, lorsque nous pénétrons dans leur salle de classe, disciplinés, ils se redressent sur leurs bancs, nous sourient, parfois même ils chantent. Comme si de rien n’était…

Ils ont 4 ans, 7 ans, 10 ans, 20 ans… et, cas désespérés parmi tant d’autres, depuis leur naissance, ils n’ont bien souvent connu que la violence, la maladie et la faim. Nous les rencontrons dans nos centres, dans nos écoles. L’espace d’une visite nous partageons leur destin. Nous ne pouvons pas rester insensibles face à l’immense détresse qu’ils cachent autant derrière leurs silences que sous leurs sourires. Pour chacun d’entre eux, nous cherchons une solution.

Nous savons que ces enfants, ces adolescents, n’ont d’autre recours que Mission Enfance. Dans nos dix pays d’actions humanitaires, nous les faisons opérer, ils sont écoutés et leurs traumatismes sont soignés grâce au travail de nos psychologues. Enfin, surtout, nous leur donnons une éducation.

L’école les rassemble, leur fait oublier leur quotidien, leur rend confiance en l’avenir. Elle les sort de leur combat permanent pour survivre dans les limbes des camps de réfugiés, dans les bidonvilles ou dans les rues.

Ce qui nous est demandé, au fil de nos missions, est beaucoup trop important que pour que nous puissions agir seuls.

C’est pourquoi, en ce moment de Noël, nous nous tournons vers vous pour soulager la vie de ces enfants et leur offrir l’espoir d’une autre destinée grâce aux interventions menées par notre association. Votre geste leur redonnera le goût du possible.

Au nom de Yussef, Bianca, Adam, Kanlaya et de tous les autres, je vous remercie du fond du cœur.

Recevez, chers amis, nos meilleurs vœux.

Domitille Lagourgue
Directrice de Mission Enfance

 

Faites un don maintenant

 

AVEC 50€, VOUS LEUR OFFRIREZ
LA CHANCE D’ALLER À L’ÉCOLE.

AVEC 140€, VOUS PARTICIPEREZ AUX SOINS
DONT TOUT ENFANT A BESOIN POUR GRANDIR

 

Ce contenu a été publié dans News, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.