APPEL D’URGENCE de Domitille Lagourgue

interventions-réfugiés

Un Syrien sur cinq a dû abandonner sa maison (4 millions de personnes déplacées dans leur propre pays, sur une population totale de 22 millions)…… 40.000 syriens arrivent chaque semaine dans les camps de Turquie, de Jordanie, d’Irak ou du Liban… Un million de personnes errent sur les routes de l’Orient !  Un million de personnes…

réfugiés syriensNon, ce ne sont pas des chiffres qui traversent à pied les frontières et les fleuves, un baluchon sous le bras, mais bien des femmes et des enfants dont rien, depuis deux ans, n’a pu enrayer l’hémorragie humaine. Face à cette déferlante, l’aide humanitaire, diffusée au compte-goutte, peine à subvenir aux besoins de base…

Ces familles ont quitté Damas, Alep, Homs… autant de cités au passé prestigieux, berceau de notre humanité… et nous les suivons chaque jour sur nos écrans, presque virtuels au regard de notre impuissance. Pour les avoir personnellement rencontrés sur le terrain, je peux vous assurer combien leur détresse, leur désarroi sont réels…

réfugié syrien“Pour nos enfants, hier scolarisés en Syrie, le plus grand traumatisme, c’est de dormir sous un toit de toile. Ils ont peur, ils ne comprennent pas…” nous dira Zinar, étudiant en Master d’anglais à l’université de Damas, aujourd’hui survivant parmi les 35.000 réfugiés du camp de Domiz, au Kurdistan Irakien. Nous créons aussitôt une école d’urgence parmi les réfugiés.

“Les tentes sont surpeuplées, m’annonce Yussef depuis le Liban. Nous ne pouvons plus loger ni nourrir les dizaines de familles syriennes qui arrivent chaque jour à Deir Al Ahmar ! Les organismes internationaux nous disent qu’il faut attendre un mois pour obtenir de l’aide… ”. Nous distribuons aussitôt 75 tentes et 100 colis alimentaires dans la Bekaa.

La vie de ces enfants est désormais faite de faim et de boue, et nous n’avons pas le droit de les laisser vivre ça  !

Mission Enfance, grâce à ses implantations locales, soutient les victimes syriennes au Kurdistan Irakien, au Liban, mais aussi au cœur de la Syrie en guerre.

Nous distribuons de la nourriture aux familles, mais aussi des tentes, des vêtements, du chauffage, des soins médicaux, nous scolarisons les enfants dans nos centres du Liban et du Kurdistan Irakien. Chaque jour, nos équipes luttent pour maintenir la vie et l’espoir. Votre soutien leur rendra leur dignité !

Avec 50 €, vous nourrissez une famille déplacée pendant 15 jours !

Avec 50 €, vous scolarisez un enfant réfugié pendant 2 mois !

Merci !

Mission Enfance agit sans distinction de race, d’ethnie et de confession

Je fais un don

Ce contenu a été publié dans News. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.